Tableau 3-1: Pertes de vie, par mode de transport (Nombre de personnes)


Tables  TechDoc

Outils Gouvernement Ouvert :

XML datasource CSV datasource
Canada
États-Unis
Mexique
Canada
États-Unis
Mexique

 

Nota:

  Tous les pays

Pertes de vie, total: Dans le cas des États-Unis, le nombre total de pertes de vie est inférieur à la somme des tués indiqués pour chaque mode de transport, parce que certaines pertes de vie sont comptées relativement à plus d’un mode de transport. C’est-à-dire que les États-Unis ont corrigé le double compte en calculant le total des pertes de vie (Voir les notes techniques). Pour ce qui est du Canada, le total indiqué est la somme des totaux des modes de transport et le double compte n’a pas été corrigé.

(À noter également qu’il n’existe aucune donnée canadienne sur les pertes de vie causées par les transports en commun, ni sur les pertes de vie occasionnées par les embarcations de plaisance en 1990. Si elles étaient disponibles, ces données augmenteraient le total général des tués au Canada.) En ce qui a trait au Mexique, le total des pertes de vie n’est que la somme des tués du transport aérien, du transport routier du transport ferroviaire et du transport par eau.

Transport aérien: Les données des Mexique, États-Unis et du Canada portent également sur les pertes de vie découlant des vols passagers et des vols « tout cargo ». Dans le cas du Canada et des États Unis, les données relatives aux transporteurs aériens ne visent que les compagnies aériennes nationales de ces deux pays qui y effectuent à la fois des vols intérieurs et des vols internationaux.

Transport routier: Les données ont trait aux occupants des véhicules automobiles énumérés. D’autres visent les cyclistes, les autres utilisateurs d’un moyen de transport non motorisé (à l’exception des piétons, énumérés séparément) et les occupants de véhicules automobiles autres ou inconnus.

Transport routier: En ce qui a trait aux tués de la route, il faut noter que les États-Unis et le Canada (sauf la province de Québec) comptent toutes les pertes de vie qui surviennent dans les 30 jours suivant la collision (et attribuables à cette dernière), alors que le Mexique ne compte que les pertes de vie sur les lieux mêmes de la collision. (Voir les notes techniques) Tous les pays.

Transport par eau: Les données américaines et les données canadiennes ne peuvent être comparées, pour plusieurs raisons. (Voir les notes techniques) , Tous les pays.

  Mexique

Transporteurs aériens: le registre des décès se fonde sur les accidents survenus sur le territoire du Mexique impliquant des aéronefs nationaux ou étrangers, indépendamment du type de service offert (transport de passagers, de marchandises ou les deux).Le total comprend les décès survenus dans les régions fédérales, les régions urbaines et les banlieues. Les données incluent les décès au moment de l’accident aussi bien que les décès survenus ultérieurement suite à l’accident.

Transport routier: le total fait référence aux victimes dans les zones fédérales, urbaines et interurbaines. Il englobe  5 224, 5 148, 4 864, 4 650, 4 603, 4 710, 4 908, 5 398, 5 379 et 4 870 victimes survenues respectivement sur le réseau routier fédéral en  2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008 et 2009. Ces données n’étaient pas disponibles selon les catégories énumérées, mais sont inclus dans le total de ce mode de transport. Après l’année 2009, le nombre de décès par accidents de la route est inclut selon les concepts détaillés de ces décès.  Les données relatives à 1997 ne sont pas disponibles, étant donné que les caractéristiques des données recueillies ne permettaient pas l’établissement de statistiques (voir Documentation technique). Le nombre de décès sur autoroutes fédérales n’est pas inclu dans les chiffres de 2013 à 2015.

Transport ferroviaire: Le total comprend les décès survenus dans les régions fédérales, les régions urbaines et les banlieues. Les accidents se produisant aux passages à niveau sont ceux qui surviennent aux endroits où un chemin de fer et un autre type de routes se croisent. Les données relatives aux pertes de vie indiquent le nombre de personnes mortes à la suite d’un accident. Jusqu’en 1996, les données provenaient de l’INEGI. Á compter de 1997, les données proviennent du SCT.

Transport par eau: L’enregistrement des pertes de vie se fait à la suite d’événements survenus dans le territoire mexicain qui mettent en cause des navires nationaux et étrangers, indépendamment du type de services offerts par les navires (passagers, marchandises ou les deux). Les personnes tuées sur place et celles qui sont mortes après l’accident sont incluses.

  États-Unis

Les données révisées proviennent de la source originale.

Transport aérien : En 1991, le chiffre concernant les transporteurs aériens des États-Unis ne comprend pas les 12 personnes tuées à bord d’un avion de transport régional qui est entré en collision avec un avion de ligne de US Air; et le chiffre concernant les transporteurs aériens de troisième niveau exclut les 22 personnes tuées à bord d’un avion de ligne de US Air entrée en collilsion avec un avion de transport régional . Les pertes de vie de 2001 dans un accident imputable à un acte illégal sont comprises dans cette catégorie.

Ces actes, tels que les suicides et les actes de sabotage, sont compris dans le total des accidents et des pertes de vie.

Le présent tableau n’englobe pas les pertes de vie résultant des actes terroristes du 11 septembre, sauf les personnes qui ont été tuées à bord des aéronefs.

Le transport par eau : Les données pour les « navires à passagers commerciaux » et les « navires de charge commerciaux » incluent les navires immatriculés à l’étranger, navigant à l’intérieur des eaux territoriales américaines.

Sources:
  Canada

Transport aérien : Bureau de la sécurité des transports du Canada, Sommaire statistique des événements aéronautiques, http://www.bst-tsb.gc.ca/fra/stats/aviation/2015/ssea-ssao-2015-tbls.asp (consulté le 19 octobre 2016).

Transport routier : Transports Canada, Direction générale de la sécurité routière et de la réglementation automobile, Base nationale de données sur les collisions (totalisations spéciales).

Transport par pipeline : Bureau de la sécurité des transports du Canada, Statistiques sur les événements de productoduc et victimes, http://www.bst-tsb.gc.ca/fra/stats/pipeline/2015/ssep-sspo-2015.asp (consulté le 19 octobre 2016).

Transport ferroviaire : Bureau de la sécurité des transports du Canada, Sommaire statistique des événements ferroviaires, http://www.bst-tsb.gc.ca/fra/stats/rail/2015/sser-ssro-2015-tbls.asp (consulté le 19 octobre 2016).

Transport par eau, navires à passagers et à marchandises commerciaux : Bureau de la sécurité des transports du Canada, Sommaire statistique des événements maritimes, http://www.bst-tsb.gc.ca/fra/stats/marine/2015/ssem-ssmo-2015-tbls.asp (consulté le 19 octobre 2016).

Transport par eau, embarcations de plaisance : 1995 à 2000 : Croix-Rouge canadienne, Les noyades et autres traumatismes liés à l’eau au Canada, 1991-2000, Module 3 : La navigation et les embarcations motorisées, http://www.croixrouge.ca/article.asp?id=32301&tid=024 (consulté le 18 mai 2011).

2001 à 2008 : Croix-Rouge canadienne, Les décès par immersion et par traumatisme liés à la navigation : 18 ans de recherche, http://www.croixrouge.ca/article.asp?id=32301&tid=024 (consulté le 31 octubre 2012).

 

  Mexique

Transporteurs aériens: Secretaría de Comunicaciones y Transportes, Dirección General de Aeronáutica Civil. Mexico (D.F.), années diverses.

Transport routier: Instituto Nacional de Estadística y Geografía. Dirección General de Estadísticas Económicas, d’après les données rassemblées par Seguridad Pública y Vialidad, Estatal y/o Municipal. Pour ce qui est de Mexico, Agencias del Ministerio Público or Juzgados Cívicos (Mexico : années diverses).

Transport ferroviaire et Passages à niveau: Secretaría de Comunicaciones y Transportes. Ferrocarriles Nacionales de México. Series Estadísticas 1990, 1995 y 1996. Mexico (D.F), années diverses. Dirección General de Tarifas, Transporte Ferroviario y Multimodal, Mexico (D.F.), 1997-2004. À compter de 2005: Dirección General de Transporte Ferroviario y Multimodal. Mexico (D. F.), années diverses.

Transport routier (dans les secteurs de compétence fédérale): Secretaría de Comunicaciones y Transportes. Dirección General de Planeación, données fondées sur celles des “Dirección General de Policía Federal de Caminos y Puertos” jusqu’en 1998; qui fut ensuite renommée “Policía Federal de Caminos”, fournissant les données pour l’année 1999). Jusqu’en 2012, les chiffres pour la période 2000-2009 étaient fournis  par la Policía Federal Preventiva  appartenant au Secretaría de Seguridad Pública (Mexico, DF), années diverses. A partir de 2013, les données subséquentes à 2009 ont été fournies par la Policía Federal  appartenant au Comisión Nacional de Seguridad. (Mexico, DF), années diverses.

Transport par eau: Secretaría de Comunicaciones y Transportes. Coordinación General de Puertos y Marina Mercante. Mexico (D.F.), années diverses.

 

  États-Unis

US Department of Transportation, Bureau of Transportation Statistics, National Transportation Statistics, le tableau 2-1, disponible à http://www.bts.gov/publications/national_transportation_statistics.