DT 4-1: Consommation d’énergie, par mode de transport (En pétajoules, 10^15 joules)


  Canada

« La consommation énergétique totale » représente l’exigence totale pour toute l’énergie utilisée, y compris l’énergie utilisée par le consommateur final (secteur industriel, résidentiel, commercial, agricole et du transport), les usages non énergétiques, les usages intermédiaires d’énergie, l’énergie utilisée pour transformer une source d’énergie en une autre (p. ex., le charbon en électricité) et l’énergie utilisée par les fournisseurs pour fournir de l’énergie au marché (p. ex., carburant de pipeline). La consommation énergétique totale comprend l’énergie renouvelable.

La consommation énergétique du secteur des transports est l’énergie utilisée par tous les modes pour transporter les personnes et les marchandises. Les modes sont notamment les suivants : a) transport routier (voitures, camions, autocars, motocyclettes); b) transport ferroviaire (transport des passagers et des marchandises, transport en commun); c) transport aérien (transport des pas-sagers et des marchandises) et d) transport maritime. La consommation énergétique du secteur des transports comprend le carbu-rant utilisé dans les secteurs des pêches et du camionnage pour compte propre, mais exclut le carburant consommé par les admi-nistrations publiques.

La consommation énergétique du secteur des transports n’inclut pas les pipelines ou l’énergie utilisée par l’équipement hors route, qui peut comprendre l’équipement utilisé dans le secteur de l’agriculture et de la construction ou dans le secteur résidentiel comme les tondeuses et les véhicules récréatifs.

Les données sur le carburant utilisé pour le transport aérien comprennent les ventes à des transporteurs étrangers, mais pas le car-burant acheté par les transporteurs canadiens à l’étranger.

Pour les données relatives au transport routier, les autres carburants font référence aux gaz de pétrole liquéfiés (GPL).

Les données sur le carburant utilisé pour le transport ferroviaire concernent seulement le carburant diesel.

Les données sur le carburant utilisé pour le transport en commun font référence à tous les transports en commun, notamment les autobus locaux, les trains légers et les trains lourds.

Les données sur le carburant utilisé pour le transport maritime comprennent le carburant vendu aux exploitants du secteur des pêches. Les données pour le secteur maritime comprennent également les ventes aux transporteurs étrangers mais pas le carburant acheté par les transporteurs canadiens à l’étranger.

 

  Mexique

Les données sur la consommation totale d’énergie comprennent les pertes dues à la transformation d’une forme d’énergie en une autre, à l’autoconsommation (principalement aux centrales électriques), et au transport, à la distribution et au stockage du carburant et de l’électricité.

 

  États-Unis

Transport aérien, carburéacteur : les données n?englobent que le carburéacteur consommé par les gros transporteurs certifiés dans le cadre de leurs vols intérieurs, ainsi que par les avions-taxis à la demande et l?aviation générale. Entre 95 et 96 % du carburéacteur figurant au tableau 4-2 est consommé par les gros transporteurs certifiés. Un gros transporteur aérien certifié est un transporteur aérien « titulaire d?un certificat délivré en vertu de l?article 401 de la Federal Aviation Act of 1958 et de ses modifications, qui : 1) exploite des aéronefs conçus pour avoir une capacité maximale en passagers de plus de 60 sièges ou une capacité marchande maximale supérieure à 18 000 livres [8 165 kg]; ou 2) effectue des vols dont une des phases terminales, ou les deux, d?un vol sont situées à l?extérieur des 50 États des États-Unis, du district de Colombia, du Commonwealth de Porto Rico et des îles Vierges des États-Unis. » Les gros transporteurs aériens certifiés sont subdivisés en quatre groupes, selon leurs recettes d?exploitation : Majors, Nationals, Large Regionals et Medium Regionals. Les données sur le carburéacteur du tableau 4-2 excluent les transporteurs Medium Regionals, les petits transporteurs aériens certifiés, les transporteurs réguliers de troisième niveau, les avions de ligne étrangers qui s?avitaillent en carburant aux États-Unis, les usagers militaires et autres usagers gouvernementaux.

Transport routier : l?essence englobe les utilisations privées, commerciales et gouvernementales, à l?exception de l?armée. La catégorie « carburants spéciaux » de l?Administration fédérale des autoroutes (FHWA) semble exclure les utilisations gouvernementales civiles et l?armée. (Voir le rapport Highway Statistics, cité plus haut.) La catégorie « carburants spéciaux » de la FHWA est constituée à 99 % de diesel. Les données relatives à la catégorie « autres carburants » du Tableau 4-1 proviennent directement du rapport Alternatives to Traditional Transportation Fuels, Tableau 10. Le facteur de conversion utilisé est celui de l?essence, du fait que les données du Tableau 10 sont exprimées en litres équivalents essence.

Transport en commun : les données portent sur l?ensemble du transport en commun, y compris les autobus et autres véhicules routiers de transport en commun, qui figurent aussi à la rubrique transport routier. Toutefois, certains traversiers ne sont pas inclus. (Site Web : www.apta.com, cliquer sur Statistics.) De 1995 à 2003, l?entrée « Essence » comprend tous les carburants non-diesel, à l?exception du gaz naturel comprimé (GNC). (En volume, l?essence a représenté près de 70 % de l?entrée « Essence » en 1995 et 1996.) En 1990, l?entrée « Essence » ne comprend que l?essence. L?augmentation de l?utilisation de l?essence en 2007 est le résultat des changements dans la méthodologie de l?estimation du American Public Transportation Association (APTA).

D?autres éléments sont exclus des chiffres pour chaque mode de transport au tableau 4-1. Le transport ferroviaire hors classe I n?est pas inclus, tout comme les pertes du réseau électrique pour le transport ferroviaire et le transport en commun. La consommation d?essence dans le secteur militaire ne fait pas partie de la catégorie transport routier au tableau 4-1. (La consommation d?essence dans le secteur civil gouvernemental est incluse, tout comme celle des États, du pays et des municipalités). Les pertes dues à l?évaporation et à la manipulation de l?essence routière ne font pas partie de la catégorie transport routier, au tableau 4-1. La consommation gouvernementale du carburant diesel routier ne fait pas partie de la catégorie « Carburants spéciaux » de la FHWA et a donc été exclue du tableau 4-1. Tous ces éléments représentent probablement moins de 0,5 exajoule (voir NTS-01, tableau 4-19 et le document Annual Energy Review-2001, tableaux 1-12 et 1-13 portant sur la consommation énergétique du secteur militaire).

Coefficients de conversion : voir les NTS-04, tableau 4-6 pour connaître les coefficients de conversion du volume en énergie. Les coefficients de conversion des NTS sont en mesures américaines (BTU par gallon). Transport routier : les données sont tirées de la FHWA, Highway Statistics Series, tableau MF-21 (données déclarées en gallons), et pour les convertir en BTU, il faut utiliser le calcul des NTS pour l?essence ? 125 000 BTU/gallon. Une fois converties en BTU, 1 BTU est 1,055.056 Joule. Diesel (pour le transport routier et en commun) ? 138 700 BTU/gallon. Gaz naturel comprimé (utilisé dans le transport en commun) ? 138 700 BTU/gallon. Transport par eau : mazout léger/carburant diesel ? 138 700 BTU/gallon. Combustible résiduel ? 149 700 BTU/gallon. Ne considérer que les navires à combustible. Pour l?essence dans le transport par eau, il faut multiplier le nombre maritime par 125 000 pour le BTU et convertir en joules. Transport ferroviaire : combustible épuisé consommé dans les services marchandises (millions de gallons) du Railroad Facts, page 40. Utiliser la conversion du carburant diesel (138 700 BTU/gallon). Transport par pipeline : Tirer le nombre de carburant – pipeline du tableau 3, Natural Gas Annual 2000, suivi du facteur de conversion des NTS 2001 (gaz naturel = 1 031 BTU/pi3). Transport aérien : essence aviation ? 120 200 BTU/gallon, carburant aviation ? 135 000 BTU/gallon. Transport en commun, électricité : électricité ? transport en commun : électricité 1kWh = 3 412 BTU. Les totaux de 2000 et de 2001 comprennent les données du transport ferroviaire de marchandises, qui ne sont pas disponibles séparément.