DT 9-1a: Voyages Canada-Mexique/Mexique-Canada, par mode de transport (En milliers de visiteurs)


  Canada

Sources des données : le Programme statistique du tourisme de Statistique Canada a pour but de recueillir, d’analyser et de diffuser des données sur le tourisme. Le tourisme peut se définir comme les activités d’affaires, d’agrément et de loisirs que mène une personne qui se rend à l’étranger. La méthode utilisée pour recueillir les statistiques sur les voyages à l’étranger se base sur deux systèmes de Statistique Canada intitulées « Dénombrement à la frontière » et « Enquêtes par questionnaire », tel que décrits plus bas. Ces deux systèmes dépendent dans une large mesure de la collaboration de l’Agence des services frontaliers du Canada et de Citoyenneté et immigration Canada afin d’obtenir le nombre de passages à la frontière et la distribution des questionnaires de voyage. Les données s’appuient sur les voyages effectués par des résidents canadiens à partir du Canada et sur les voyages effectués au Canada par des résidents des États-Unis ou du Mexique.

Données sur le dénombrement à la frontière : Le dénombrement des voyageurs selon diverses catégories et par moyen de transport, ainsi que des automobiles, camions, motocyclettes, motoneiges et bicyclettes dans le cas des routes et des débarcadères de traversiers, se fait dans tous les bureaux d’entrée du Canada.Ces enquêtes sont menées sur la base d’un recensement.

Enquêtes par questionnaire : les enquêtes par questionnaire servent à recueillir des renseignements sur les dépenses et sur d’autres caractéristiques des voyageurs et des voyages internationaux à destination et en provenance du Canada. Selon des calendriers préétablis, des agents de l’Agence des services frontaliers du Canada distribuent des questionnaires aux voyageurs non-résidents à leur entrée au Canada et aux résidents canadiens à leur retour. Faisant partie des efforts constants déployés pour améliorer les enquêtes sur les voyages tout en maintenant les coûts au minimum, un plan de sondage est utilisé dans tous les principaux postes frontières terrestres et aériens où un questionnaire est distribué aux voyageurs admissibles sur une période de plusieurs jours. Chaque bureau qui participe à ce plan de sondage reçoit pour une durée précise une quantité de questionnaires numérotés et une date à laquelle il faut commencer à les distribuer. Pour les besoins des estimations, les réponses fournies sur les questionnaires sont traitées comme un simple échantillon aléatoire à partir du trafic total de chaque strate (bureau ou groupe de bureaux d’entrée, selon le genre de voyageur et le trimestre). En pratique, toutefois, les données peuvent être plus ou moins entachées d’un « biais de distribution », en ce sens que les questionnaires ne sont pas forcément remis à un échantillon aléatoire de voyageurs, ou d’un « biais lié à la non-réponse », dû au fait que les répondants ne sont pas forcément représentatifs de la population.

Les données indiquées dans les questionnaires sont saisies et diffusées en fonction des voyages-personnes. (Chaque fois qu’un non-résident arrive au Canada, cela marque le début d’un voyage-personne. Les Douanes canadiennes enregistrent l’entrée de chaque voyageur. Un voyage-personne prend fin lorsque le voyageur quitte le Canada. Dans le cas des résidents canadiens, chaque fois qu’une personne quitte le Canada, un voyage-personne commence. Le voyage-personne prend fin lorsque le voyageur rentre au Canada.) Toutefois, pour pouvoir comparer les données mexicaines et américaines, les données des sections 9 et 10 s’appuient sur le nombre de visiteurs, sauf indication contraire.

Changements aux données sur les voyages internationaux

En 2002, un certain nombre de changements furent apportés à l’Enquête sur les voyages internationaux. Ces changements ont créé un bris dans la série de données sur les caractéristiques des voyageurs et des voyages internationaux. Les données de 2000 et de 2001 furent révisées pour incorporer ces changements et ainsi permettre aux utilisateurs de faire des comparaisons historiques à partir de l’année 2000. Toutefois, les résultats pour 1999 et les années précédentes ne devraient pas être comparées avec les données plus récentes.

Ce qui suit décrit un changement apporté à l’Enquête sur les voyages internationaux qui a eu un impact sur cette série de données.

Pour réduire le biais éventuel dans les estimations visant les voyageurs aériens internationaux, on a modifié la procédure de pondération des questionnaires retournés par ces voyageurs de façon à intégrer les renseignements sur le but et la durée du voyage tirés d’un échantillon de cartes de déclaration douanière (carte E-311). L’Agence des services frontaliers du Canada utilise les cartes E-311 pour enregistrer les voyageurs, sous forme de recensement, qui entrent ou qui reviennent au Canada par avion, dans les principaux aéroports internationaux.

  Mexique

Sources de données: Le tableau 9-1a est basé sur des données compilées par la Banco de México. Certaines de ces données proviennent des statistiques fournies par la Instituto Nacional de Migracion (nombre de touristes qui visitent le pays et nombre de visiteurs en croisières), et d’autres données ont été générées en utilisant des méthodes d’échantillonage statistique (les enquêtes et le compte d’échantillons sont appliqués à certaines régions frontalières). L’objectif principal des enquêtes de voyageurs internationaux, mises en place par la Banco de México, est de produire des statistiques pour les voyageurs internationaux qui participent à la balance des paiements du pays. Également, les enquêtes récoltent des renseignements sur le profil des voyageurs internationaux. Les enquêtes récoltent des données sur la moyenne des indicateurs suivants: le montant des dépenses, la durée du séjour, le niveau de revenu, la raison du voyage, le moyen de transport, le point de départ, et les villes principales visitées. Les enquêtes ont lieu dans les principaux aéroports internationaux et aux régions frontalières, ainsi que dans certains points d’arrivée des navires de croisières. Lorsqu’il s’agit de résidents vivant ailleurs, qui visitent le Mexique (revenus), le questionnaire est complété lors de leur départ du Mexique, tandis que dans le cas de résidents mexicains (dépenses), le questionnaire est complété quand ils reviennent au Mexique.

Pour les fins de son propre programme d’enquête, la Banco de México utilise certaines définitions précises pour classifier les visiteurs. Toutefois, à cause du besoin d’utiliser une terminologie standardisée dans les sections 9 et 10, certaines catégories ont été utilisées pour les tableaux standards. La catégorie “Voyage au Mexique (visiteurs non-résidents)” représente les visiteurs non-résidents qui viennent au Mexique. La catégorie “Voyage au Mexique (résidents mexicains)” inclue les départs des résidents mexicains du Mexique.